Ce n'est hélas pas probant sur mes photos, j'étais obligé de zoomer au maximum car très mal garé je ne pouvais faire une approche silencieuse qui aurait été longue. Ce matin près de l'Isère, sur la D45 entre Tullins et St Quentin au lieu dit le port tout près de l'autoroute, une dizaine de hérons regardaient avec une curiosité évidente deux cigognes. J'avais vu l'attroupement d'échassiers vers 10H30 mais c'est en revenant une heure plus tard que j'ai vu en bordure du groupe et sans confusion possible les deux cigognes. Nos hérons dauphinois semblaient tout surpris de voir ici ces lointaines cousines mais quand même: une heure au même endroit, il devaient en avoir des choses à se dire. Parlaient ils le patois local des magnots ou le germain des cousines? trop loin pour le savoir. Enfin dommage pour les photos je n'aurai plus l'occasion de si tôt.

DSCI2007_editedDSCI2006_edited