Dans mon billet de mercredi, j'expose notre petite attraction locale : Un commerçant fait une animation susceptible de plaire aux enfants.  Au nom de ma commune libre du Mollard je propose de mettre à disposition de ceux ci ....GRATUITEMENT.... trois jeux... durant trois jours. Pourquoi trois ? me direz vous, c'est le fruit du hasard. Cependant durant ces trois jours je me suis rendu compte que le mot "GRATUIT" provoquait trois réactions bien différentes :

troisd_1_

La plus désagréable est heureusement la plus rare : Chez certains si c'est gratuit c'est un dû.Puisqu'on donne on ne me donne pas assez . C'est gratuit donc je dois profiter au maximum, ne pas laisser la place aux autres, réclamer plus, chaparder. Laurent offrait les crêpes aux enfants et bien j'ai vu une maman envoyer ses petits en chercher une bonne demi douzaine de fois et les lui ramener afin qu'elle baffre gratos avec ses copines ! Pendant ce temps bien sûr les aînés maraudent, bousculent, abîment et il faut se gendarmer pour que l'après midi ne soit pas plombé et que les enfants sages puissent profiter un peu.

l_avare_tendance_oncle_picsou_o20955_1_

La deuxieme réaction est un peu moins marginale mais je la trouve également très surprenante :Le mot gratuit inquiète. Comment ça? ça coûte rien ? mais que doit t-on acheter? Hein, quoi ? rien du tout, bin comment ça se fait ?

inquiet2_1_

 Comme si partager avec les enfants un petit espace de jeu devenait suspect, intéressé. Heureusement les mômes eux ne cherchent pas si loin dans les mauvaises pensées.

DSCI3743

Enfin par bonheur la réaction la plus courante est encore la plus normale: les mamans et mamies nous gratifient d'un franc sourire, en profite pour apprendre aux enfants les "S'il vous plaît m'sieur" et "Merci m'sieur". Et suscitent les questions naïves qui font l'ambiance:"Maman m'a dit d'attendre mon tour...C'est quand mon tour?" Enfin toutes ces petites choses qui défilent sans malice...

DSCI3733

Et qui donnent envie de recommencer