Il parait que les traditions se perdent…Et bien non ! Contre vents et marées nous les défendrons bec et ongles. Il n’est pas question de renier les avantage du modernisme ni de se retrancher avec nostalgie dans un passé obsolète. Il faut juste casser un peu les nouvelles habitudes qui nous enferment, soit dans la solitude soit dans des amitiés qui aussi agréables qu’elles soient restent dans le domaine virtuel. Alors même si je ne suis pas du tout amateur de Beaujolais nouveau je ne manquerais pas le côté convivial de ce partage traditionnel. Hier en fin de matinée, rendez-vous chez Fanfan le tabac du chef lieu. Les conditions météo ayant retardé les déplacements seuls les voisins étaient à l’heure.

DSCI1872

Rapidement le gros de la troupe arrive et s’imprègne de ce rituel quasi religieux.

DSCI1880

Dégustation de cochonnaille, deux petit verres du breuvage dont je ne vanterai ni le gout ni la vertu, mais surtout une franche et amicale rigolade entre copains. Tiens, surprise en rentrant chez moi, un voisin a sacrifié à une autre tradition en ce jour neigeux pour la plus grande joie des enfants du quartier

DSCI1882

Bien sûr le meilleur est gardé pour le soir. Rendez vous à 18H00 au local de notre commune libre. Pendant que Tintin s’occupe de la salle et que votre serviteur tranche la rosette avec précision, Jacky toaste le foie gras qu’elle a apporté

DSCI1883

Car pour l’occasion chacun amène « un p’tit kèkechose » Blaise sa terrine de sanglier maison, un autre du pâté-croute, Bab la « rosette de chez Tâchon »…Un bout de ci, un morceau de ça, une bouteille, une autre. À table on échange les recettes en tartinant.

DSCI1891

On déguste avec application.

DSCI1900

Cette année Tintin, sur une idée de Blaise a ensaché puis congelé un peu du moult du pressoir. Il y a une quinzaine de jours nous l’avons récupéré et y avons mis à macérer quelques saint-marcellins en cours de murissement pris à la ferme locale.

DSCI1903

Un régal ! Mais l’an prochain on améliorera encore la recette, on a tiré l’enseignement de ce coup d’essai. C’était extra mais on peut améliorer, alors on ne va pas se gêner. En attendant aujourd’hui, à la maison, c’est légumes vapeur. On va essayer d’éviter trop de

 

« DÉGATS COLESTÉRAUX »